Affaire Grégory: La dernière chance


leJDD.fr France
Comme le souhaitaient les parents du petit Grégory Villemin, assassiné en octobre 1984 dans les Vosges, la justice a ordonné mercredi de nouvelles investigations techniques. Au total, six analyses seront pratiquées, notamment sur l’ADN d’un cheveu retrouvé sur le pantalon de l’enfant et au dos d’un timbre d’une lettre anonyme adressée à un magistrat. Vingt-six ans après les faits, l’affaire Grégory demeure l’un des plus grands mystères de l’histoire judiciaire du 20e siècle en France.